Fin des licenciements chez Embracer : une bonne nouvelle !

Les choses à retenir :
1. Embracer a mis fin aux licenciements et à la restructuration de ses effectifs.
2. Des studios comme Volition, Free Radical et Saber Interactive ont été touchés par les licenciements.
3. Des studios comme Gearbox, Tarsier, Warhorse, Dambuster, Eidos Montréal, Crystal Dynamics et Black Forest Games ont survécu à la restructuration.
4. Le PDG Lars Wingefors déclare qu’il est trop tôt pour envisager de nouvelles fusions et acquisitions.
5. Il n’y a aucune nouvelle concernant Piranha Bytes et leur possible fermeture ou revente en décembre dernier


Embracer a annoncé la fin des licenciements après avoir réduit ses effectifs et fermé certains studios tels que Volition et Free Radical. D’autres ont réussi à rester indépendants, comme Saber Interactive, ou ont été rachetés par d’autres sociétés, comme Gearbox. La restructuration est désormais terminée, ce qui est un soulagement pour les survivants comme Tarsier, Warhorse, Dambuster, Eidos Montréal, Crystal Dynamics et Black Forest Games.

Le PDG Lars Wingefors a déclaré avec ironie qu’il était « beaucoup trop tôt » pour recommencer le cycle des fusions et acquisitions. En revanche, aucune information n’a filtré concernant Piranha Bytes (Elex, Risen…), qui était sur le point de fermer ou d’être vendu en décembre dernier sans que Embracer n’ait communiqué à ce sujet

Fin des licenciements chez Embracer : une bonne nouvelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre visite sur ce superbe blog jeux vidéo, vous acceptez l'utilisation de cookies. Bla bla bla, désolé je suis obligé de mettre ça :) close