La FTC s’oppose à la fusion Xbox x Activision suite à une faille découverte

Les choses à retenir :
1. La FTC lance une objection concernant le rachat de Xbox x Activision.
2. Microsoft avait évoqué une fusion plutôt qu’un monopole lors du rachat d’Activision Blizzard King.
3. 1900 licenciements annoncés par Microsoft, dont une bonne partie chez ABK, ont conduit à la réaction de la FTC.
4. Il est difficile de revenir en arrière après un rachat déjà acté, ce qui rend la tentative de la FTC compliquée.
5. La question demeure sur le but derrière cette nouvelle objection et sur la capacité de prouver un statut anti-concurrentiel pour Call of Duty


La saga Xbox x Activision continue, avec la FTC qui lance une nouvelle objection pour faire capoter le rachat. Microsoft pensait avoir tout réglé, mais il semblerait qu’une faille inattendue ait donné à la FTC l’occasion de contre-attaquer. En effet, les 1900 licenciements annoncés par Microsoft, dont une partie chez Activision Blizzard King, ainsi que les déclarations de Spencer sur les postes chevauchés entre Xbox et ABK ont fourni à la FTC des arguments pour remettre en question le rachat. Mais quel est réellement l’objectif derrière cette action ? Empêcher un rachat déjà acté depuis plusieurs mois semble être mission impossible. De plus, avec le contrat d’exclusivité signé pour Call of Duty sur d’autres plateformes pour au moins 10 ans, comment la FTC pourrait encore prouver un quelconque monopole de la part de Microsoft ? La question demeure donc : quelle est la véritable motivation derrière cette ultime tentative de bloquer le rachat ? La saga Xbox x Activision ne semble pas prête de se terminer et le terme « exclusivité » n’a visiblement plus sa place chez Xbox. Une affaire à suivre

La FTC s'oppose à la fusion Xbox x Activision suite à une faille découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre visite sur ce superbe blog jeux vidéo, vous acceptez l'utilisation de cookies. Bla bla bla, désolé je suis obligé de mettre ça :) close